Aventure (sur)humaine

9 décembre 2012
par admin

AnapurnaPremier8000

« Le cirque où nous sommes est d’une sauvagerie intégrale. Aucun homme n’a jamais contemplé ces montagnes qui nous entourent. Aucun animal, aucune plante n’a droit de cité dans ces lieux. Dans la pureté du matin, cette absence de toute vie, cette misère de la nature ne font qu’ajouter à notre force intérieure. Qui comprendra l’exaltation que nous puisons de ce néant alors que les hommes s’éprennent des natures riches et généreuses ? » Maurice Herzog, extrait du livre Annapurna Premier 8000.

Ce récit à la fois éprouvant et addictif m’a interrogé sur des composantes jusqu’ici méconnues de ma propre personnalité, dans ma condition de modeste explorateur du quotidien et de la nature sauvage. Jusqu’où irais-je pour m’affirmer dans ce monde ? Quelles sont mes limites dans ma quête de l’absolu ? Quelles réponses cherche-je dans la forêt et la montagne ?

La face cachée de cette aventure – le livre de la fille de Maurice Herzog qui lamine l’image du héros national, la remise en cause par des alpinistes de cette conquête historique du premier 8000m en 1950, les différents avec Louis Lachenal et sa famille – non seulement ne remet pas en question cette sorte d’obsession de l’absolu exprimée face à la montagne et aux éléments naturels, mais elle complète cette idée que la quête peut tout briser, parce qu’en tant qu’humain, c’est peut-être juste trop.

Jo

Pour découvrir cet ouvrage des Editions ARTHAUD  sur arthaud.fr : cliquez ici !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Note : Votre courriel ne sera jamais publié.

try { var pageTracker = _gat._getTracker("UA-8290194-2"); pageTracker._trackPageview(); } catch(err) {}